Déforestation : l’Alliance siège dans le comité de suivi de la SNDI

La Stratégie Nationale de Lutte contre la Déforestation Importée (SNDI), parue en novembre 2018, est la réponse à l’axe 15 du Plan Climat du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.


L’Alliance pour la Préservation des Forêts est missionnée depuis 2017 par l’Ambassadeur délégué à l’Environnement pour recueillir les contributions du secteur privé dans l’élaboration de cette stratégie nationale. C’est pourquoi nous tenions à poursuivre notre implication dans la mise en œuvre de la stratégie. 

Faisant acte de candidature pour représenter le secteur privé, l’Alliance pour la Préservation des Forêts siège désormais dans le comité de suivi de la SNDI aux côtés d’ONG, de scientifiques et des pouvoirs publics.

Cette stratégie doit amener chaque acteur (pays producteurs, entreprises, investisseurs, consommateurs) à modifier ses comportements. Elle vise d’abord les matières agricoles qui contribuent le plus à la déforestation importée. Il s’agit du soja, huile de palme, bœuf et co-produits, cacao, hévéa, bois et produits dérivés.

Le front de la déforestation progresse rapidement. C’est pourquoi des points d’étape auront lieu en 2020 et 2025. Objectif : mesurer les progrès accomplis, prendre de nouvelles mesures et élargir son champ à de nouvelles commodités.

Avec cette stratégie, la France souhaite jouer un rôle moteur dans le domaine de la lutte contre la déforestation importée. Il s’agit aujourd’hui de la première initiative de ce type.

L’Alliance pour la Préservation des Forêts s’implique dans la lutte contre la déforestation importée. Ainsi l’Alliance a organisé le 4 avril 2019 un webinar sur le sujet avec l’ONG Mighty Earth.

Newsletter

Pour ne rater aucune actualité de l’Alliance pour la Préservation des Forêts et être informé de nos avancées, inscrivez-vous à notre newsletter !