L’Alliance pour la Préservation des Forêts se mobilise pour le maintien du Moratoire sur le Soja en Amazonie

Paris, le 6 décembre 2019. L’Alliance pour la Préservation des Forêts est signataire d’une lettre ouverte appelant le gouvernement Brésilien à maintenir le Moratoire sur le Soja en Amazonie.

Publiée mardi 3 décembre dans le media anglais The Guardian, cette lettre recense plus de 80 entreprises et investisseurs signataires et fait part des inquiétudes pesant sur ce moratoire depuis que l’association brésilienne des producteurs de soja, Aprosoja, a lancé une campagne visant à y mettre fin. Pour rappel, le Moratoire sur le soja en Amazonie (ASM) est un accord de 2006 interdisant la culture de nouvelles terres pour la production de soja.

L’Alliance pour la Préservation des Forêts est convaincue de l’intérêt du Moratoire sur le Soja en Amazonie, nécessaire à la sauvegarde de la plus grande forêt tropicale du monde mais aussi à celle des peuples autochtones et des espèces animales qui y vivent. Aujourd’hui, les terres agricoles existantes sont suffisamment nombreuses en Amazonie pour que la production de soja puisse y croitre, sans besoin de défricher de nouvelles parcelles. * Extrait de la charte de l’Alliance pour la Préservation des Forêts : « Sont considérés non conformes les productions, les approvisionnements ou les investissements associés à la déforestation ; à la conversion d’écosystèmes naturels ; à l’appropriation des terres ou des ressources des peuples autochtones ou des communautés locales ; et requièrent en conséquence des actions correctives ».

Newsletter

Pour ne rater aucune actualité de l’Alliance pour la Préservation des Forêts et être informé de nos avancées, inscrivez-vous à notre newsletter !